MA 23.04 /28ème jour / 2317 km

Mis à jour : 22 déc. 2019



Hier soir j'ai soupé dans un Smokehouse. Les chasseurs de la région amènent leur butin pour découper la viande, la préparer et /ou la faire fumer.

Un bon Cheeseburger avec des frites et une bière. Un vrai délice à comparer les fast-food.


Ce matin c'était couvert et le plafond était bas. J'ai quitté Camp Wood à 1000 h. Peu après une légère pluie s'est mise à tomber.


Vous ne pouvez pas imaginer ce que ça fait du bien. Il pleut et il n'y a pas de vent. Mon vélo s'est lavé tout seul et moi avec. Comme un gamin je roulais exprès dans les gouilles.


Respirer l'odeur de la nature ça vous dope pour la journée.


Bon n'exagérons pas. Après 2 heures où la pluie est devenue plus intense, ça commence à bien faire.


Depuis hier en fin de journée j'ai un rayon de la roue de la remorque qui s'est cassé. La roue est voilée et elle touche sans arrêt la caisse. C'est comme si je roulais avec un frein légèrement tiré en permanence.

Et en plus, je devais passer un premier col pour atteindre Leakey.


Là je me suis changé avec des habits secs. Sur la carte il me restait 15 Miles. J'ai demandé comment était le terrain. La dame me dit qu'il y a encore 2 cols comme celui que je viens de passer.


Effectivement, après avoir quitté Leakey, la route longe un petit moment la rivière, avant de regrimper sur les hauteurs. Ensuite une belle descente, mais avec la roue voilée je n'ose pas laisser aller.


Rebelote pour la prochaine montée qui est encore plus raide que les deux autres mais plus courte. J'arrive vers 1500 h à Vanderpool (non c'est pas aux Pays-Bas mais bien au Texas).


Cette nuit ils annoncent une tempête et de fortes pluies. Je prend une chambre dans un logis qui ressemble à un chalet. L'intérieur est tout en bois qui sent bon. On se croirait chez nous en montagne.


Demain à 1000-1030 h , je charge mon vélo et ma remorque sur le Pick-Up du propriétaire et on va à Kerrville trouver un mécano sur vélo qui peut, je l'espère, me bletzer cette roue.


Alors que je vous écrit ce résumé on frappe à ma porte. Carolyn Smith qui a un atelier de petite mecanique me demande si elle peut regarder la roue pour voir si elle peut faire qq chose. Le patron du Shop l'a contactée en lui disant que j'avais un problème. Malheureusement elle ne peut rien faire.


Ne me dites pas que les américains ne sont pas serviables.


Étape du jour: 60 km


©2018 by charlytour2019. Proudly created with Wix.com